L'Ordre Des Assassins Index du Forum
L'Ordre Des Assassins
...
 
L'Ordre Des Assassins Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Role play de l'alliance. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre Des Assassins Index du Forum -> Place publique des Assassins. -> Présentation de l'alliance.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mutateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2007
Messages: 54
Localisation: Belgique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 16:20 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Un être comme bien souvent naquis en ce monde de désolation intense. Un monde où les guerriers et grands seigneurs se bataillent pour gagné gain de cause. Un monde sans pitié pour les êtres faibles. Nous retombions bien vite dans l'ère des Spartiates. Les nouveaux nées, l'air faible n'etaient point gardé de ce monde, car ils ne pourraient survivre longtemps. Les filles deviendraient des femmes qui donneront enfants à leurs maris. Les garçons eux, seront soldats où tuez. Peux d'entre eux auraient un avenir grand ! Pour ce faire, il fallait prouvé sa force sur les champs de batailles et prouvé qu'une force interne et mentale etait présente en soit.
En ce jour, un nain et sa femme, une charmante elfe aux allures de déesse mis au monde un bambin. Ce bambin, fût arracher par les valets du roi du royaume, sans même que la mère puisse voir son fils. Sous les pleures de sa mère, le bambin dans les bras d'un des valets fut examiner comme la tradition du royaume le voulait. Après maintes heures, une délibération fût prise à l'aide de druides et autres personnes de sagesses. Après, l'un des valets du roi pris chemin vers la batisse des nouveaux parents et annonça à ceux-ci la chose suivante.

Valet: Votre fils comporte tous les critères pour devenir l'un de nos braves futurs soldats. Cela dit, nos druides nous ont fait savoir que votre fils sera d'un carractère trop amicale et ne sera point offensif. Ceci nous derange fortement et nous devrons y remedier. Je vous laisse trois années pour lui apprendre à manger, marcher et réfléchir. Faite lui développer ses muscles egalement. Crée lui une condition physique, il en aura bien besoin.

[...]

Trois années passèrent et le fils nommé Mutateur par ses parents avait acquis tous ce que le valet du roi leur avait demandé. Les parents ne lui avait pas donner trop d'afection mais assez pour que celui-ci devienne homme plus tard. Ils l'avaient nommé Mutateur pour raison de son caractère, caractère violent et sa personalité. Un des rares don de cet enfant fût de pouvoir se muter ! Il pasait aisément d'un elfe à un nain, d'un humain à un ange...Mutateur étrange depuis sa plus tendre enfance fut capturé à nouveau par le roi du royaume. De nouveau les pleures de la mère se fit entendre, mais cette fois personne n'etaient au courant de la cause ni même de l'indentité du kidnappeur.

Dans une pièce noire et petite fut enfermé l'enfant. Les murs etaient construit à l'aide de vielle pierres et la porte etait faites de bois. La seul source de lumière fût les quelques rayons de soleils qui traversaient le mur. Des heures, puis des jours ensuite des mois pour finir à des années, voilà que l'enfant avait faire de cette pièce sa taverne. Seul du pain lui etait donné, l'eau se laissait couler sur le mur et c'etait son seul moyen de s'hydrater...

Habituez à un lieu obsur avec seulement les besoins alimentaires il décida vers l'age de douze années de prendre enfin sa liberté. Pour ce faire, il devrait tuez le gardien qui lui apportais tous les deux jours la miche de pain à travers le trou de la porte. Des rats et araignés partageaient la cellulle, bien souvent Mutateur prenait un des rats dans sa main. Il essayait tant bien que mal de se faire comprendre du rat. Mais cela n'etait pas chose simple. Les rats passaient dans un trou situé dans le mur. Ce que Mutateur désirait, etait tous simplement un bout de verre tranchant qui pourrait lui servir d'arme.

L'enfant, s'etait egalement inspiré sur les araignés qu'il voyait...Une agilité de l'enfant s'etait produite. L'enfant s'amusait à sauter d'un mur à l'autre et escaladait les hauts murs en posant ses pieds sur les pierres qui sortaient du mur. Ca cellule s'etait vite transformer en salle d'entrainement pour sauvage. Un beau jour, un rat était revenu avec un bout de verre long de huit centimettres. L'enfant s'amusait dès lors à escalader l'un des hauts murs pour ensuite sauter du haut et se fondre sur l'un des plus vieux rats. Il tuait avec aisance, l'enfant avait l'esprit tueur, un esprit boulverser...Après sa treisième année, il décida de tuez son gardien de cellulle. Le jour où celui-ci passa sont bras par le trou de la porte afin de jeter le bout de pain, Mutateur saissisa le bras avec force et planta son arme dans le bras. Un hurlement puissant rententissa et Mutateur avec peine essaya de se faire comprendre qu'il voulait sa liberation. Sous la douleur intense, le gardien ouvra la porte. Mutateur se précipita vers la sortie et acheva le gardien en enfonçant à nouveau son arme dans le coup de celui-ci.
Il coura au plus vite qu'il pouvait et après seulement une heure, il trouva la sortie du chateau du roi...

[...]

Mutateur désormais agé d'une sinzaine d'année, venait de consacrer deux années de sa vie à l'apprentisage de la parole et des connaissances guerrières. Il avait de même pris connaissance des points forts et faibles des différentes races de ce monde, tous commes la diplomatie. Il etait passé d'une vie sauvage et obscur, à une vie discipliné.
L'enfant possedait dès lors une certaine beauté naturelle dû à sa musculature et son intelligence qu'il avait developper fort en retard...Il avait amélioré ses dons d'anonyma et de discretion grâce aux nombreux vols qu'il fesait afin de gagné sa vie. Grâce à cela il s'etait acheter logis et un sublime poignard. Mais son objectif n'etait pas atteinds. Son désir et sa raison de vivre était de tuez le roi qui lui avait empecher de poursuivre une vie normale auprès de sa famille. Maintes planifications et nombreuses heures furent consacrer pour l'assassinat du roi. Aucune failles ne devraient avoir lieux et après un an de planification et d'entrainement Mutateur fut pres à assassiné le dit roi.

[...]

Quelques jours plus tard, le royaume se retrouva sans roi, un assassin était née et personnes n'etaient au courant de celui-ci. Une panique s'etait installer et tous malfrats du royaume tombèrent sous la dague de l'assassin. Plusieurs crimes, sans erreurs fut commis. Durant les guerres qui eclataient constament sur la Thessalie. Les grands seigneurs qui les dirigeaients craignait que la partie adverse fasse appelle à l'assassin. Personne n'avait encore survecu à celui-ci et les grands seigneurs n'était pas les mieux placés pour vivre correctement.

Un Mythe, et une légende nacquis, l'ordre des assassins venait de naitre. Deja plusieurs victimes avait fait de cette banière une banière respectée de tous. Au centre et au coeur de cette banière, un dit Mutateur se trouvait au siège de cet ordre. Son visage n'avais jamais été vue du grand jour. Un ordre stricte et sévère etait imposé par le Grand Assassin. Tout le monde ne pouvaient rejoindre ses rangs. Seul les meilleurs de ce monde avaient le privilège d'être sous ses rangs. Ils devraient se plier à ses conditions et executer des assassinats. Un dur entrainement les mettraient à l'épreuve et seul les plus fort et les plus discret étaient et avaient le nom d'assassin. Ceux echouant serait tuez dans la plus grande discretion...

Les plus braves avaient tous un passé obscur et nul grande gloire leurs avaient été accordée. Tous avaient des raisons d'être parmis les rangs de L'ordre Des Assassins. Thessalie entendra parlé d'eux, toutes injustices sera punie par la mains des Assassins de sir Mutateur.

Hrp: Les fautes d'orthographes seront corrigées plus tard...

_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 16:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arbaal
Les Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2007
Messages: 57
Localisation: Chenois
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 13:46 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Un jour sur les plaines désolées, une elfe mit au monde un demi elfe car son père était humain, ce nourrisson était très chouchouté et dés l’age de 3 ans lorsqu’il fit ses premiers pas son père lui enseigna l’art de la discrétion car celui-ci était un ancien voleur, ayant prit sa retraite après avoir rencontré sa femme, vers l’age de 5 ans il pouvait déjà se déplacer sans être entendu ses mouvements étaient rapide et sa technique d’approche indétectable.
 

A l’age de 6 ans ses parents se sont fait assassinés alors il erra dans les vastes plaines et se dirigea vers les montagnes, il avait pour abri une grotte et pour se nourrir il devait chasser mais il ne l’avait jamais fait et n’avait que 6ans, alors il pris un bout de bois et commença à tailler la pointe avec une pierre, après quelques jours il commençait à devenir faible car il se nourrissait seulement de mousse qui poussait dans sa grotte alors il partit chasser.
 

Une fois la cible approchée il commença à tourner autour et à repérer le terrain, poursuivant sa proie où qu’elle aille, et lorsque celle-ci s’arrête il s’approche vite et silencieusement, tellement vite que celle-ci n’a pas le temps de voir ce qui se passe qu’elle est déjà empalée par l’arme de son prédateur.
 

Quelques années plus tard ses sens s’étaient fort développés tel que l’ouie et l’odorat grâce à la méditation, qui consistait à fermer les yeux, écouter et sentir tout ce qui se passait autour de lui, il pouvait ainsi trouver ses proies sans les voir, il considérait ainsi comme un jeu de chasser avec un bandeau sur la tête et il aimait aussi l’escalade il était maître dans cette discipline.
 

Un jour où il escaladait il entendit l’air se fendre par le lancer d’une arme. Alors il fit un bond de coter et évita la hache qui était dirigée contre lui, il vit alors un nain qui prit la fuite en voyant qu’il avait manqué sa cible alors l’enfant le poursuivit et eu fini par le rattraper mais le nain ne se doutait pas que son ennemi l’avait dépassé et qu’il était juste au dessus de lui alors l’enfant fondit sur le nains et lui planta un bout de bois dans la gorge, après avoir tué celui qui l’avait attaqué il prit une dague sur la ceinture du nain et partit à la rencontre des autres nains car il était rancunier et haïssait les nains vu que ce fut des nains les  tueurs de ses parents.
 

Arrivé au repère des nains il entra sans encombre et fini par trouver leur chef et lorsque l'enfant à peine âgé de 13 ans égorgea le nain tous les autres nains étaient horrifiés, ils se sont alors tous prosterné devant l'enfant, celui-ci se demanda ce qui se passait et un des nains lui dit :

-Nous avons une loi ici, ayant tué notre chef tu deviendra son successeur, mais quel est ton nom ?
-Je n'ai point de nom !
-Bien alors nous t'appellerons Arbaal, Arbaal l'invincible.
Alors Arbaal prit le contrôle de tous ces nains et ceux-ci lui enseignèrent l'art de forger ainsi il put forger ses propres armes. Deux années plus tard il décida de donner le commandement de ses hommes à son second en attendant son retour, car il partait tuer l'assassin de ses parents.
Avant de partir il demanda aux tisseurs de lui faire un habit de couleur gris foncé, pour être invisible dans la nuit et se fonde dans la montagne, il fit une cote de maille en mithril, il forgea aussi deux armes, des lames courtes et aiguisées, quand il eu fini il partit et se rendit en terre de la Thessalie et commença se renseigner sur l'assassinat de ses parents et c'est seulement un ans après qu'il trouva l'assassin, dans la nuit sombre il le tua, bien sur ce n'était pas fini car il y avait sûrement quelqu'un derrière tous ça, il apprit que le nain faisait partie d'une organisation appelée l'Ordre Des Assassins.
 

Après s’être renseigner sur cet Ordre on lui avait dit qu’il fallait se faire voir comme étant un bon assassins pour pouvoir être en contacte avec l’un d’eux qui s’en suivrai peut être avoir l’honneur de voir leur chef et d’y adhéré. Ayant toutes les informations nécessaire pour contacter l’un deux, ayant fait pars qu’il voulais prendre contact avec le chef des Assassins, dans le plus grand anonymat un assassin vînt le chercher pour le conduire à celui-ci. L’assassin vêtu de noir alla se jeter sur Arbaal. Arbaal compris que ceci était un test et le contra vaillamment. Les deux êtres se comprirent et marchèrent tous deux afin de rejoindre le chef des assassins.
 

Arrivé au repère de l’Ordre, Arbaal se trouva au devant du grand chef. Celui-ci siégeant sur un trône, lui accorda audience seul à seul.
 

- Je suis venu pour vous tuez !
 

Les rires de l’assassin retenti…
 

-Me tuez, votre ironie est grande mon enfant ! Quelle est cette raison ?
 
-La raison est simple un de vos assassins a tuer mes parents ! Je me dois de les venger !

-Me tuer vous n’y parviendrez. Mon expérience dans se domaine est grande et encore inégalé. 
 

Arbaal se lança tant bien que mal sur Mutateur, celui-ci imposa son coude et fit renversé Arbaal au sol.
 

-Vous êtes jeune et avez réussi à éliminer l’un des miens. Une place m’est donc libre, vous m’avez démontrez que votre haine et courage est grand.
 

Arbaal se releva et fit un bond en arrière puis utilisa l’obscurité de la pièce pour pouvoir surprendre son adversaire et utiliser ce qu’il avait appris dans la montagne.
 

-Mon enfant, cessez d’essayer de me résister, je vous offre l’opportunité de vous racheter et d’assouvir votre haine.
 

Arbaal lança une pierre derrière Mutateur pour le distraire et ainsi l’attaquer de flanc mais celui-ci comprit vite la supercherie et n’eu aucun mal à contrer cette attaque.
 

-Vos techniques sont dépassées, vous avez encore chemin affaire dans le domaine de l’assassinat. N’asseyez point de commettre erreurs, je pourrais vous faire mal.
 

-Je ne crains ni la douleur, ni la mort.
 

-Certes mais vous tuez ne ferais que gâchez votre âme guerrière. J’ai une chose a vous proposez. Je peux vous donnez le nom de celui qui désirait la mort de vos parents…
 

Arbaal rangea ses armes…
 

-Bien vous m’avez convaincu donner moi le nom et cet homme ne verra plus un seul coucher de soleil supplémentaire. Ensuite je prendrais plaisir de rejoindre votre ordre si vous m’en donner la possibilité !
 

-Faites donc !
 

Arbaal s’exécuta et revint au lever du soleil avec la tête de sa cible et ainsi intégra l’Ordre Des Assassins…


_________________


Dernière édition par Arbaal le Sam 5 Jan - 14:14 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
v0lcan
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2007
Messages: 23
Localisation: rennes

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 10:52 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Un beau jour de printemps, à la cime d’une montagne de l’ouest, deux elfes des bois s’amusaient follement. Leur nuit continua longuement ils burent beaucoup. Neuf mois plus tard, un bébé elfe naquis, la mère et le père n’étaient plus ensemble depuis ce temps, la mère avait honte de ce qu’elle commis. Ce bébé elfe naquis a minuit un soir de pleine lune, l’air y était très humide et froid, la foret était vide, personne n’osait y rodé. Car comme nous le savons bien, une forêt la nuit est très effrayant, surtout lorsque les loups accompagnés de charmants érudits. Et oui nous parlons bien des elfes noirs, ceux à qui personne n’oserait s’en prendre. La mère qui accoucha dans cette même forêt fut espionner par ces elfes de la nuit, lorsque le travail fut finit elle abandonna l’enfant, car celui-ci prenait un teint sombre, comme ceux des elfes noirs, un vert très froid et très noir.


Dans leur grande bonté, les elfes noirs accueillir l’enfant, et lui ont fait apprendre tous les secrets de ces elfes, ils le nommèrent xinhei. Cet enfant fut très apprécier du chef d’un clan elfe noir, il lui apprenait beaucoup de choses sur les secrets des elfes des bois, car lui-même ce chef, naquis comme cet enfant. A sa douzième année l’elfe appris comment il fut abandonné, ce qui imprégna en lui une incroyable rage contre les elfes des bois et contre ses parents eux-mêmes.


Durant les trois années qui suivirent l’enfant pris conscience de la magie qui régnait en lui, il pouvait sa fondre dans la nature, sa capacité d’invisibilité le rendait très effrayant vis-à-vis des autres elfes. Le chef qui était comme un deuxième père pour l’enfant se rendait compte de l’énorme potentiel de celui-ci. Un beau matin, un soir d’une lune nouvelle, il pris le jeune elfe avec lui et l’emmena dans les montagnes gobelines. Celles-ci étaient d’un rouge vifs, d’un rouge flamboyant. Arrivé au col de la montagne le chef se tu, et laissa Xinhei réfléchir où il était. Xinhei ne compris pas tout de suite, mais quelques instants après un gobelin arrivis et lui demanda :


« Que fait tu en mes terres jeune elfe !!!! Comment osez vous toi et les elfes de la nuit venir dans notre monde. Tu vas regretter d’être venus ici !!! »

Xinhei répondit : « Je ne vois pas de quoi vous parlez petite personne, comment oses tu me parler de cette façon ».

Pendant les paroles de xinhei d’autre gobelins avaient apparues, ils étaient nombreux une douzaine de millier face à lui. Il ne vit pas que le chef des elfes était parti. Il sentit comme un couteau qui s’enfonça en lui, une personne de plus venait de le trahir. La rage monta en lui, son teint devient noir totalement noir, le vert qui le teintait quelque peu n’existait plus.

Les gobelins, qui eux admiraient la transformation furent très surpris et se jetèrent tous sur lui, une douzaine de gobelins volèrent dans les airs. Et un grand bruit résonna dans le col, xinhei avait complètement disparu, il faisait jour, et aucune forêt n’était au alentours, comment un elfe de la nuit aurait pu disparaître comme cela.


Xinhei souffrant de cette trahison s’exila dans le désert, il s’entraîna pendant moults années , sa capacité de dissimulation était perfectionnée, dans n’importe quel endroit il pouvait disparaître, dans ce désert de très forts dangers étaient présents, il dut apprendre à se battre,a mains nus, comme à l’arc. Son arc était fait de bambou lourd, et à la fois souple, les flèches étaient faites en épineux, et l’embout en pierre embibé de venin de scorpion. Il ne ratait jamais sa cible. Son épée qu’il avait volé chez les gobelins, était d’une solidité impressionnante, indestructibles, maniables, légères ; l’arme parfaite. En une année, sa carrure avait doublée, a la fois agile et très puissant il était devenu le maître du désert.



La nuit de sa dix-neuvième année, Xinhei sortit du désert et retourna dans sa forêt natale. Il sentit la colère s’emparé de lui, il n’avait plus du tout l’air d’un elfe normal, son visage était froid, d’un teint noir luisant. Il vit deux chasseresses rodées derrières deux arbres, xinhei sauta dans le premier arbre qui lui était a porté, il s’y cacha, dans les feuilles, complètement invisible. Il sortit son arc, suivit de deux flèches, il visa, et en un éclair les deux flèches s’abattirent sur les chasseresses, aucun bruits, aucun gémissements, les deux flèches plantées dans la nuque de chacune des chasseresses. Il s’avançait dans le camp des elfes de la nuit, sautant d’arbres en arbres. Il reprit une dizaine de flèches qui s’abattirent sur tous les elfes qui rodaient, le camp était rasé, seul le chef assoupis dormait soigneusement. Xinhei s’approcha de lui sortit son épées sans un bruit, se mis à planer dans les airs, leva son épée et la laissa tombé sur le cou du chef du clan, qui fut tranchés proprement sans bavure. Cette nuit le sang avait coulé xinhei se sentait soulagé, mais la soif de sang qui courrait en lui était de plus en plus débordante.

Un beau matin, xinhei se leva, et décida d’allé a la taverne du coin, il entendit parlé d’un tueur qui avait tué un roi humain. Il regarda autour de lui, toutes les personnes du bar avait le teint maussade, sauf lui. Il eu l’envie de trouvé se tueur, il alla donc voir la dépouille du roi, et les traces qui étaient autour, personne ne pouvait soupçonner la présence de l’elfe. Il sortit du château et attendit la nuit, il voulait vraiment rencontré la personne qui avait commis ce crime, qui malgré lui était parfait, aucune trace visible, tous comme xinhei, il se demandait si quelqu’un pouvait le comprendre et si quelqu’un agissait comme lui.


La nuit tombée, xinhei vit au loin dans la foret une ombre noir, pris de curiosité, celui-ci voulut s'en approché. Arrivé a l'endroit où il avait aperçu l'ombre, il se trouva au milieu du bois, aparrament seul. L'humidité de la foret n'envisageait rien de bon, les animaux dormaient, la nuit était silencieuse. Un calme paisible presque terrifiant. Soudain, des mots vinrent troublé ce calme: - Qui etes vous ?
- Et vous plutôt, qui êtes vous donc a vous cacher.
- Vous ne pouvez me connaitre, je vous ai posé une question, veuillez y répondre pour votre bien !
- Pour mon bien.. Je me nomme xinhei et vous qui êtes vous vraiment pour pouvoir osé me parler sur ce ton?!

Les rires du seigneur rententirent, des ombres encerclèrent Xinhei, la panique commença à se faire sentir.

- Je pense qu'il ai préférable que vous répondiez d'abord à mes questions, ensuite si vous me satisfesez j'y répondrais avec soin. Je vous ai vu combattre seigneur, vos talents s'avèrent interessant !

Xinhei eut un regard froid et glacial envers cette personne, comment aurait t'elle put voir ce que j'avais fait.

- Sir je lis en vous votre questionnement interne. N'ayez craintre, je ne vous veux aucun mal. Je vous ai vu combattre et sachez que j'aimerais connaitre la raison de votre haine aussi grande !

Xinhei doutait sur la volonté de cet être, il n'avait pas vraiment vue de personne aussi sur d'elle. Il répondit :

- La raison de ma haine.. Depuis que je suis né toutes les personnes qui m'ont soutenues m'ont trahi, sans éxception. A mon plus grand bonheur je me suis vengé, aucune personne ne pourrait stopé la colère qui est enfoui en moi. Sous la colère xinhei se mis a léviter. Escusez moi. Je n'arrive pas encore a maîtrisez tous mes dons.

- Vous avez donc cette haine commune a mon Ordre ! Bien vous m'avez l'air au point. Sachez que mon passé n'est point aussi brillant. Sir je me présente Mutateur, Maitre des Assassins, mon éxpérience et grande et j'invite les grands assassins de la Thessalie à me rejoindre. Je vous propose une place. Battez vous contre l'assassin suivant.

Mutateur fit appelle à l'un des assassins.

-Battez vous !

Le résultat ne se fit pas attendre, xinhei sortit son épée, et disparut dans la forêt. L'assassin désigné perdit la tête, Xinhei tournait autour de lui comme une furie. L'assassin leva son épée, et en un éclair, celle-ci disparut. L'assassin avec lui, son visage ruisselant de sang, son pou était faible, le rythme de son coeur faiblissait. Xinhei réapparut et dit à Mutateur :

- Voici votre soldat! Que dois-je en faire?

Les assassins réuni autour de Xinhei avaient l'expression du visage stupéfait. Mutateur s'exprima à haute voix :

- Tu es maintenant près! Laisse le vivre, celui-ci combat les assassins voulant nous rejoindre. La porte de l'Ordre Des Assassins t'es grande ouverte.

Xinhei acquiessa d'un signe de tête, et se prosterna devant Mutateur l'épée à la main.









=> HRP : les fautes seront corrigées au fur et à mesure, Mutateur à donné sa permission pour les paroles prononcées. <=



Revenir en haut
Avensen
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2007
Messages: 13
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 29 Fév - 17:02 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Ce nain avait alors 11 ans quand tout commença. D’une laideur incroyable et sans égal, il fut oublié de ses parents et de toute famille proche. Errant dans les rues tout en ce cherchant un but dans la vie, Avensen n’eut nul autre choix que de voler pour survivre.  Tous les regards étaient tourné vers lui tellement il était affreux et ceci l’empêcha durant quelques temps d’agir a son aise afin de ce nourrir.  Bien vite, il construisit avec ce désavantage et vola sous les regards ahuris de tous les villageois ce trouvant au même endroit. Il devait faire vite afin de fuir les gardes de son petit village natal, mais c’est sans trop de problème qu’il y arrivait, ce faufilent entre les foules et renversant les marchand.


Rapidement, les villageois lui donnèrent des surnoms. Certains l’appelaient l’horreur, d’autre l’insecte et même qu’une faible parti du village l’appelait le rejeton. Ces noms n’étaient rien d’autre que des noms à ses yeux, mais une sensation étrange s’empara alors de lui. Une sensation, qu’il ne connaissait pas encore, mais qu’il découvrirait bien vite : le goût de la vengeance. Une foule de questions s’empara alors de son esprit et durant 20 jours et 20 nuits, Avensen se cacha dans les égouts de la ville, mangeant les déchets humains pour vivre.


Quand il comprit enfin ce qui s’était emparé de lui, de l’écume coula sur son menton et ses dents ce sérères si fort que 3 d’entre elles éclatèrent créant une douleur incomparable. Avec agressivité et  sans réfléchir Avensen sorti de sa cachette ce dirigeant vers son ancienne maison. Cette fois ce fut avec fougue qu’il évita les foules et les passants en regardant toujours droits devant lui.


Une fois rendu à la demeure de ses parents, Avensen arracha un bout de clôture afin d’en faire une arme.


-Maman! Je suis de retour.


Sur ces mots, Avensen fonça vers la porte, la réduisant en miette et à ce moment, un cri retentit de la maison figeant le village en entier. Nul n’aurait put l’arrêter. Avec acharnement il frappait, frappait et frappait sans arrêt. Une bonne cinquantaine de coup se logèrent sur les corps, maintenant, inertes de ses parent et l’écume continuait à couler. Il s’empara de la dague de son père, la regarda un instant et l’enfonça juste sous l’œil droit de son paternel qu’il arracha par la suite. Il fit de même avec l’œil droit de sa mère et maintenant, sa collection pouvait commencer : il s’était trouver un but dans la vie.


Plusieurs jours passèrent et nul paysan ne vit cette étrange créature. Celle-ci s’était réfugier dans un vieux moulin au bord d’une petite rivière, là ou personne ne viendrait le déranger. Jours et nuit, sans relâche, il contemplait les yeux de ses parents en ce demandant ce qui venait de faire. Ce fut après 2 jours que cette envi, la même qu’il l’avait mené a l’assassinat de ses parents, s’empara à nouveau de lui.


"Nous devons le faire, nous le devons. Nous sommes nées pour tuer…"


"Arrête tu commences à me faire peur avec tes drôles d’idées."


"Cesse de pleurnicher comme un enfant. Tu les vois ces deux yeux, tu les vois? Notre collection est encore toute petite, nous devons l’agrandir"


"Oui mais pourquoi faire?"


-"Cesse de semer le doute dans notre esprit, tu le sais autant que moi, nous sommes fait pour le faire… nous devons le faire."


"ARRÊTE, JE NE VEUX PLUS T’ENDENDRE!"


"Bien vite tu le sauras toi aussi, bien vite le gout te reprendra"


Les jours devinrent des semaines et les semaines des mois. Une odeur nauséabonde commençait, depuis un long moment, à ce dégagé de ce moulin et les yeux de ses parents étaient devenus sèche et rabougris. Avensen, t’en qu’a lui, sentait la moisissure et sa peau était couverte d’une couche de crasse. Ses yeux étaient devenu noir et ses membres poilus. Des verrues avaient commencé à apparaître sur son corps et bien vite, il fut méconnaissable.


Après un an, ce fut plus fort que lui, il devait sortir de sa cachette et passer a autre chose.


"Oui, aller, sortons de ce trou à rats et allons rendre visite à nos nombreux amis dans le village."


"Nous sortirons et nous quitterons cet endroit à tout jamais"


"Non! Faisons comme je veux, allons rendre visite au village, tu en as t’en envi. Pourquoi résistes-du ainsi a la tentation."


"Arrête, je ne veux pas t’entendre"


"Levons nous et partons vers ce bon vieux village, tu le désires tellement et nous savons tous les deux que nous finirons par nous y rendre, pourquoi retarder l’inévitable."


Avensen se leva alors, il sorti du moulin, ce qui ne fit presque pas durant 1 ans et se dirigea vers la forêt. Il arriva dans le petit village de son enfance et une larme coula tout au long de sa joue.


"Arrête de pleurnicher, tu nous fais honte. Aller, nous devons aller rendre visite a ce vielle Alanthir. Je crois que nous avons deux ou trois mots à lui dire et des yeux à lui extirper de la tête"


Sur ces mots, Avensen se dirigea vers une maison faite en terre cuite. Celle-ci paraissait bien et on attendait même des rire provenant de l’intérieur. Avensen entra sans cogner sous les regards surpris des propriétaires. Il fut alors reconnu par Alanthir un homme qui l’avait tant persécuté.


-Quesque tu fais ici ordure, quitte ma maison ou je serais obliger de te jeter dehors a grand coup pied dans le derrière.


Sans prévenir Avensen bondit sur lui, agrippa  ces cheveux et frappa de toute ses force la tête d’Alanthir contre une poutre. Le crâne d’Alanthir ce fendit au premier coup, mais ce n’est pas sa qui arrêta Avensen. Celui-ci continua tant est aussi longtemps que le corps d’Alanthir bougeait sous les cris suppliants de sa femme. Sans aucun remord, Avensen regarda la veuve, prit un couteau sur la table et extirpa l’œil droit d’Alanthir. Il le rangea dans sa bourse, s’excusa dérangement et partit aussi rapidement qu’il était arrivé.
Les jours qui suivirent furent une chasse à l’homme. Tous recherchaient cet étrange meurtrier. Seul la femme d’Alanthir pu dire que c’était Avensen, mais nul ne la croyait. Tous le croyaient mort et continuaient à penser ainsi.


Revenir en haut
MSN
Mutateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2007
Messages: 54
Localisation: Belgique
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Fév - 17:39 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

De son jeune âge, le maitre de l'assassinat, rencontrais de jour en jour ses adeptes...Pendant ses deux longues années d'apprentissage, Mutateur avait dressé une liste reprenant trente seigneurs. C'est trente seigneurs avaient tous une chose commune, celle de la haine et de la pratique de l'assassinat. Bien que certains n'étaient pas expert, une qualité personnel les accompagnaient. Les trentes seigneurs en question avaient été vue soit au grand jour en aidant un pauvre paysans contre un groupes de voleurs ou bien en train d'établir un plan d'execution contre une certaine personne. Aussi obscur que serviable, les trentes seigneurs étaient inscrit sur une liste. La liste des assassins étaient écrite à l'aide du sang du roi, ce sang normalement pure, servait comme encre. Au fur et à mesure des journées, Mutateur écrivait des lettres adressées à chacun de ses futures adepte.
Sur la lettre, nous pouvions y lire là chose suivante:




Citation:
Bonjour Sir.
Trois années auparavant, mes yeux vous ont vue ! Un acte noble ou tout simplement obscur et sanglant vous avez executer. Ma personne dresse depuis maintes années une liste de seigneurs ayant pour point commun votre propre cause.
Ma personne fera de vous un seigneur expert dans la mannière de l'assassinnat. Etant donné que vous avez reçu cette lettre, je vous conseillerez de vous présenter sur le Cœur noir du monde à 00h01 pile. Venez avec votre arme ! Si vous n'y venez pas mort il y aura ...



La lettre était brève est claire. Le lieux et l'heure changeait après chaque rencontre et toute les rencontres se suivait à trois jours d'intervalle. L'ordre des Assassins se mettait en place, tout trouble sera éliminé et oublier.

[...]

La trouvaille de l'un des seigneurs de la liste fût forte dur pour Mutateur. Un homme ou du moins à l'aparrence physique qui se nommait Avensen lui donnait du file à retordre. Mais voilà que Mutateur en marchant sur la place publique du marché entendis une femme rendu veuve se plaindre de la mort de son marri. Elle racomptait aux autres femmes que le dit Avensen s'était défouler sur son homme ne lui offrant qu'un seul échappatoire, celui de la mort...
Avensen fût dès lors repérer et c'est une lune plus tard qu'il reçut là fameuse lettre de sang...

_________________


Revenir en haut
MSN
Avensen
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2007
Messages: 13
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 29 Fév - 18:11 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Avensen se cacha dans le même moulin qu’on début de son adolescence. Dans cette bâtisse, il pouvait retrouver le réconfort qu’il lui manquait et il ne craignait rien n’y personne tant et aussi longtemps qu’il était dans ses « territoires ». Il entendait les villageois passer tout prêt et même que certains d’entre eux venaient jeter un coup d’œil dans le moulin. Avensen cacher dans l’ombre de celui-ci ne pouvait être aperçue.
 

Un cordeau vint alors ce posé sur la fenêtre la plus haute du moulin. Ce corbeau laissa tomber une lettre ou l’on pouvait lire deux paragraphes sans aucune signature. Avensen se mit alors a sacré. Étant abandonner jeune, il n’avait jamais appris a lire et ceci lui causait problème afin de lire le message inscrit sur le bout de papier.
 

Son vacarme attira les villageois qui ouvrirent la porte du moulin. Sur le champ Avensen se précipita vers la sorti en courant. Il poussa ceux qui ce mirent dans son chemin et en assomma quelques autres contre le cadre de porte. Il se jeta alors dans la forêt et une longue poursuite commença.
 

Avensen tournait quelques fois autour des arbres et bifurquait dans toutes les directions. Il sema plusieurs de ces agresseurs et 2 d’entre eu résistèrent. D’un coup sec, il s’arrêta et ce mis on boule, faisant ainsi renverser le premier et d’un agile coup de poing, il frappa le deuxième au visage. Il mit alors son pied sur la gorge du premier, encore sonné par terre, tout en repoussant l’autre.  Au même moment où le premier étouffait, Avensen ramassa un caillou de la grosseur de son poing et le dissimula dans son dos.
 

Après en avoir fini avec celui qui a étouffé, Avensen s’approcha du deuxième.  Celui-ci tenta de donner un coup de toutes ces forces mais Avensen s’esquiva et fracassa le caillou sur sa nuque. L’agresseur était devenu l’agresser et maintenant il était mort. Avensen prit bien soit de récupérer les yeux droits de chacun et sans le savoir, il avait couru jusqu’au  Cœur noir du monde.


Revenir en haut
MSN
fobie
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 2
Localisation: Québec
Masculin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 01:10 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Chaque millénaire sur Thessalie amène son anathoi parfait en tous points, qui a pour rôle de remettre sur Thessalie l’ordre et le chaos, le bien et le mal dans leur expression pure. Pour atteindre cette mission, on lui reconnaît la force de l’eau, la volonté du feu, la souplesse de l’air et l’esprit terre à terre. Cet être est d’une neutralité absolue sauf en ce qui a trait au bien de Thessalie et seul lui a le pouvoir de dicter ce qui doit être fait et de s’allier aux gens qui peuvent l’aider dans sa quête. Thessalie vivant dans une période trouble de son développement où peu d’alliances ont su démontrer qu’elles méritaient de survivre, le séjour prochain de cet être pur risque de se produire dans un élan de carnage total et de sauvagerie sans merci. Pour ce faire, on ne connaît pas encore la forme qui sera prise par cet anathoi millénaire, mais son arrivée est proche, les éléments se configurent et nombreux sages et druides annoncent sa présence...

Revenir en haut
MSN
fobie
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 2
Localisation: Québec
Masculin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 01:44 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Au plus profond de la terre de Thessalie, les échos d’un cri féminin se répercutent d’une paroi à l’autre. Au cœur des sombres cavernes des elfes noirs, une femme gémit de douleur, elle donne la vie. Un enfant au regard vif naît dans la douleur et les cris, mais ce ne sont pas les siens. Fobius est déjà trop serein pour cet âge semble-t-il, il observe en silence les travail des sages qui procèdent à l’accouchement de sa mère. Déjà pragmatique, il prend des notes : tel aux doigts crochus a les mains qui tremblent, il ne vaut rien, il faudra penser à l’éliminer; lui aux yeux vides se fout des gens qu’il aide et exécute son travail machinalement, il ne mérite pas le don de la vie; elle semble indisposée à prendre soin de l’avenir de Thessalie, elle n’a pas la force nécessaire pour demeurer de ce monde, adieu ô toi génitrice.
 

Dès son enfance, cet elfe noir était prodigieux en tous points. Il a été élevé par son père de la manière drow, c’est-à-dire dans un système punitif strict et cruel, sans conscience et dans une visée d’en faire le meilleur assassin possible… et qui demeurera discret donc en vie. Son père était très compétent dans l’art de l’assassinat et la fourberie, il pourrait se développer comme un excellent allié dans les luttes futures de Thessalie. Cette pensée habita Fobius, jusqu’au jour où son géniteur fit l’erreur de se pronocer sur la valeur de son fils et par le fait même sur la sienne : «Fils, tu es devenu bien meilleur assassin que ton père et très rapidement, j’en ai honte car je n’ai plus rien à t’apprendre.» Ainsi, pour ne pas le contredire et le délivrer de cette honte honteuse, Fobius l’exécuta dans le silence en l’étouffant dans son sommeil. Quelle platitude d’atteindre les limites de son art aussi rapidement, il s’agit d’une insulte pour tout être vivant qui se respecte. Tous ceux qui le suivront devront dépasser toutes les limites possibles, car seules existent les limites que nous nous fixons soi-même. Rendu à son adolescence il a donc quitté sa ville souterraine natale, et cela après qu’un mystérieux incendie qui ruina quasiment toutes traces de vie elfique en ces cavernes. Il devait maintenant chercher des alliés à sa cause, il pourrait faire bien plus en s’unissant à d’autres gens comme lui.
 

Cette quête s’annonça bien plus longue et compliquée qu’il s’attendait, il fut désagréablement surpris par tout ce qu’il rencontra et reconnut chez l’humanité, auprès des autres elfes, sous terre avec les nains et dans les cieux. Ses longues soirées dans les tavernes à discuter avec tous devinrent une lourde routine, surtout qu’à jauger chaque être qu’il rencontrait, ses soirées finissaient malheureusement souvent dans les ruelles une lame ensanglantée à la main. Fobius vivait son existence comme une mécanique bien huilée (au sang) et ses journées routinières n’en finissaient plus et lui laissaient croire de moins en moins de trouver des alliés de qualité.
 

Mais ce jusqu’à ce jour et ici, quand Fobius VOUS rencontra.  


Revenir en haut
MSN
Thibérius
Les Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 4
Localisation: france
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 10:01 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

      Ici,naquis thibérius ,en des temps reculé en des contrées inconnues et inexplorées.Un temps guerrier,devenu empereur a la force de l épée,dirigeant avisé avec l age.Son régne s étend durant de longue et de longue années de prospérité pour son royaume florissant.Florissant ,certes,trop sans doute car ceci s accompagne toujours de la convoitise..............


      C est ainsi que s en fut thibérius,autrefois empereur,aujourd`hui vagabond a la tete de quelque fidéles,souvenir d une gloire oublié.


      Décidé cependant a se venger,a retrouver son honneur baffoué.Petit seigneur en ce jours,assassins la nuit,la vengeance n aura de cesse dés lors que lorsque son empire sera rétabli.Ses armes ne son autres que loyauté et la patience,vertue des elfes a la longue existence.Son heure viendra,ses ennemis périront et ses alliés se féliciteront de l avoir dans leur rang.


      La première alliée rencontré ne fut autre que Dama Valeria,une elfe?oui sans nul doute,mais reine d un royaume ,comment cela peut il etre?nul ne le saura sans doute jamais,cependant les 2 nouveau royaume émèrgèrent enssemble pret a défié quiconque oserait les défiés.


       Cependant que les jours passé au rythme des saisons,les royaume grandir de concert ainsi que l amour.............


       C est en un beau jours de printemps,que le moment tant attendu arriva:les noces allait etre enfin célébrés et c est a ce moment précis qu un curieux personnage fit son apparition,demandant une entrevus privé avec les seigneurs de ces terres.


    Qui était donc cet homme étrange? Que voulait il?Nul ne l apprit,La seul certitude que nous ayons c est que depuis lors les attaques se firent moins nombreuses,les alliées jusqu'ici cachés se montrerent ,la guilde des assassins se nommèrent-ils.Du moins c est que les gens racontent car nul n a jamais survécu pour le relater et que dés lors  l ombre est devenue un allié précieux dans sa soif de vengeance,soutenu dés lors par des seigneurs ayant le meme idéal.


   La suite,je ne peut la contempler,car mes pouvoir s affaiblisse et l avenir reste incertain.........


    Tels fut les derniers mots du grand archimage avant de passer de vie a trépas.










ps:pour l orthographe j ai fait de mon mieux,12 ans sans aller a l école ca rox Mort de Rire
_________________
je sais pas comment je vais faire,mais c est sur que je vais le faire :p


Revenir en haut
MSN
Valeria
Les Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 1
Localisation: france
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 10:22 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

Un jour,dans une contrée du royaume des elfes,se retrouva une jeune elfe qui c était perdu dans une foret.Le roi des elfes tombit amoureux de cette jeune elfe et quelque temps plus tard il se mariere et eu un enfant c etait une fille,elle se nommé valéria.Sa mère mourut en la mettant au monde.Son père lui apris depuis son plus jeune age a dirigé le royaume.

Valéria fit de nombreuses batailles au coté de son père.Mais un jour son père mourut dans une bataille et Valéria fut nommé a la tete du royaume des elfes.

Le temps passa et Valéria fit encore beaucoup de bataille .La jeune femme voulu un jour venger son père mais l assassin de son pauvre père était le roi des humains.Son royaume ne pouvait pas rentré en guerre contre les humains car son armée n était pas assez forte.

Mais un jour Valéria entendit parler d un elfe nommé thiberius qui avais une grande étoffe d assassin.La jeune femme demanda a son valet de retrouver cet elfe.Le valet de la jeune femme rentra au chateau avec un jeune elfe beau et élégant,cet elfe était thiberius.Valéria en tomba littéralement amoureuse .mais la vengeance de son père était plus important que son amour pour thiberius.Elle demanda au jeune elfe d aller assassiné le roi des humains,et lui promis que si il accomplissait sa mission elle épouserais le jeune elfe a son retour.

Thiberius partit donc pour assassiner le roi des humains,Valeria attendit son retour avec impatience.Trois jour plus tard Thiberius revint avec une bonne nouvelle pour Valéria"il avait assassiné le roi des humains".

Valeria comme promis épousa thiberius et ils vécurent trés heureux dans leur royaume.

C est ainsi que Valéria entra  dans la guilde secrète des assassins.
_________________
je suis la femme thiberius.


Revenir en haut
MSN
Lucifer
Assassins

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 4
Localisation: Qc
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 19:48 (2008)    Sujet du message: Role play de l'alliance. Répondre en citant

C'est dans le plus profond de l'enfer que la tanière des guerriers infernaux a été établie. C'est dans cette tanière qu'Azrael, l'ange de la mort,  alla prendre contacte avec le Roi d'entre eux, Lucifer.

-Roi Lucifer, j'ai un marché à vous proposez qui est largement en vôtre faveur et  dans vos cordes.

-Parle, je t'écoute.

-Je viens ici vous proposez de vous donnez mes pouvoirs, mes connaissances et de même ma vie, si en échange vous réduisez à feu et à sang la Thessalie.

-Mmm, je dois admettre que c'est une offre intéressante. Ici, dans les enfers, ton nom résonnes souvent, tes exploits sur ta dites terre me sont venu à l'oreille. Mais quelque chose me traquasse, pourquoi veux-tu faire cela?

-Ma raison? Fort simple, si vous avez entendu de mes exploits, alors vous savez probablement que la Stigma Diaboli a été totalement anéanti en un rien de temps. Toutefois, je n'ai pas cessez de combattre afin que le mal reine, mais je n'en peu plus, je foule la terre de la Thessalie depuis bien trop longtemps maintenant. J'ai besoin d'un repos, d'un très long repos. Toi, par contre, tu veux encore du sang et sa se voie dans tes yeux. C'est pour sa que je t'ai choisi toi, j'ai besoin de quelqu'un qui mérite mes pouvoirs et que ma dernière volonté lui fera un plus grand plaisir.

-Aw, Ange, tu parles bien je te l'accorde, mais je ne peux accepté que par quelque condition.

-Des conditions? Lesquels?

-Je sais que on va fusionnez et je veux gardez mon vrai moi. Je veux pas que tu sois une sorte de double pensez, je veux être le seul maitre de mon corps.

-Humpf, je savais déjà sa et c'est ce que je voulais moi même.

-Alors j'accepte ton offre.

Lucifer se leva, il se dirigea vers une porte en faisant signe à Azrael de le suivre. Celui-ci s'exécuta sur le champ. Ils arrivèrent dans une grande pièce en forme de rond. Les deux se dirigèrent vers le centre, une fois en place ils se firent fasse. Azrael mît c'est 2 mains sur les 2 épaules du Démon, et en concentrant son énergie, il devient pure lumière qui pénétrais de tous part Lucifer. Le roi des guerriers infernaux souffrait désormais d'une douleur insoutenable, cela dura quelque seconde puis s'arrêta. La transformation du démon étais parfaite. Le tous premier ange-démon, un démon capable tant de contrôlé les force du mal, mais aussi du bien. Il pouvait aussi tué de toute les manières que l'ange de la mort pouvait faire. Puis, Lucifer retourna sur son trône et ordonna qu'on commence les préparatifs d'invasion de la Thessalie.

Quelque heure plus tard.

-Maitre, maitre! C'est prêt, on peut vous faire passé.

-Bien, je vais allez sécurisé un territoire.

Lucifer se dirigea vers une autre porte, lorsqu'il ouvrit celle-ci, il pût voir le portail qui allais le mené de nouveau à la surface. Il ne ce fît pas attendre en entra dans le vortex. Le grand roi se retrouva seul, sur les terres de la thessalie. Il regarda autour de lui, puis constata que cette terre n'étais pas si différente de Delos. Il prît son apparence d'humain, ce que les démons de haut rang avait l'habitude de faire pour ne pas se faire reconnaitre. La première chose que je dois faire, c'est de trouvé les âmes qui serait dignes d'être des démons afin de les ralliés, pensa-t-il

C'est sur cette pensé qu'il alla de village en village, s'informant des rumeurs, des affiches, des têtes à prix. Une seule chose revenais à chaque ville ou même village, une Guilde des Assassins. Voila qui est intéressant, quoi de mieux que de m'allier à une organisation de tueurs. Je serai amplement capable de les aidés, pensa-t-il. Bon, pour attiré leur attention, je vais mettre se villa à feu et à sang. Je laisserai quelque survivant, question que la nouvelle se passe, dit-il haut et fort au milieu du bar. Tous les regards c'étaient fixé sur lui et après un bref instant tous s'éclatèrent de rire. C'est ce que Lucifer attendais, il se tourna de bord, prit sa forme original et se mît à tué et détruire tous sur son passage. Un vingtaine réussir à s'échapper sur les 500 personnes qui habitais le village. La rumeur courrai vite, l'apparition d'un démon qui avais parlé de massacré le village pour attiré l'attention de quelqu'un. Ce brin de subtilité dans le peu d'information dites par Lucifer mît la puce à l'oreille au chef des assassins. Celui-ci envoya un autre assassin allez voir ce qu'il restait des ruines du village.

Évidement, Lucifer avait prévu cela et attendait toujours au village qu'un assassin ce montre. C'est à la nuit tombé que l'assassin arriva prêt du village. Lucifer dont les yeux n'étais pas trompé dans le noir lui dît de s'approcher, qu'il ne le tuerait pas. Il fît savoir aussi que selon l'accoutrement de l'assassin, il étais celui que le roi voulais voir. L'assassin se rapprocha du démon et lui demanda.

-Vous vouliez me voir? C'est donc que vous vouliez nous contactez. Vous cherchez à rejoindre la Guilde des assassin n'es-ce pas?

-C'est exact, vous croyez je suis qualifié?

-Seul mon maitre peut en jugé, suivez moi s'il vous plait.

Lucifer le suivis jusqu'au repère. Arrivé à une porte l'assassin lui fît signe d'attendre, puis, entra dans la pièce. Il en ressorti quelque seconde après et fît signe à Lucifer d'entré. Le maitre assassin étais assis derrière son bureau, il était en train d'examiner quelque offre qui lui avait été offerte. Puis, il lui demanda.

-Pourquoi cherche tu as nous rejoindre?

-Parce que je veux dominé ce monde, que sa soit par la peur ou la force.

-Intéressant, tu a détruit un village afin de ma tiré ou bien pour montré ta valeur au combat?

-Uniquement pour t'a tiré, je suis ici pour établir un territoire. Pour cela je doit faire un véritable carnage. J'ai vue une ville fortifié pas loin d'où je suis arrivé. Cela devrais suffire.

-Mais un assassin doit aussi pouvoir ce glissé dans l'ombre, une force brute n'est pas suffisante.

-Bien, alors je ferai sa en 2 mouvement, la première nuit je ne tuerai que leur roi. Cela vous laissera la journée pour vérifié si quelqu'un ma vue. La deuxième nuit, je massacrerai toute la ville sans laissé un seul survivant.

Mutateur réfléchie un peu, puis dit.

-C'est d'accord, réussi cela et tu auras ta place parmi nous.

-Bas, sa va être un jeu d'enfant.

Sur ces mots, Lucifer quitta la pièce et se prépara pour son acte. Tel qu'il avait dît, il assassinat le roi sans que personne ne c'est aperçu de sa présence. Puis, la deuxième nuit, il massacra toutes les personnes de la ville, homme, femme et enfant. Nul survivant, que des morts. Au début de la 3e journée, il reçu une lettre. Il ouvrit celle-ci et lût le texte écrit avec du sang.

Lucifer, maintenant vous faites partis de mes rangs, alors ne me décevez pas. Je vous demande la total obéissance. En retour, vous pourrez tué ceux que vous voulez, si ils ne font pas parti de nôtre guilde. Vous ferai parti des futurs dirigeant de ce monde. Vous ferez appel à moi par le nom de Mutateur.

Lucifer regarda le carnage autour de lui et ce dit qu'il était satisfait de son choix.

[hrp]
Lucifer
Azrael
Mutateur
L'esclave nowhere qui dit 1 phrase
L'assasin moins nowhere qui dit 2 phrase
[/hrp]


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:16 (2018)    Sujet du message: Role play de l'alliance.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre Des Assassins Index du Forum -> Place publique des Assassins. -> Présentation de l'alliance. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
HalloweenOclock © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com